Folklore - Croyances

2 traditions japonaises : se cacher les pouces et le nombril

Proposé par Professeur V

Le Japon est connu pour sa culture et son folklore particulier. Une des traditions japonaises consiste à se cacher les pouces, une autre le nombril, dans certaines situations. Explications.

Cacher ses pouces

Certains habitants du pays du soleil levant cachent leurs pouces quand ils voient des corbillards. Cette tradition japonaise a pour but de protéger ses parents de la mort. Au Japon, chaque doigt représente un membre de la famille. Les pouces sont le père. Ainsi comme les corbillards transportent des personnes mortes, afin d’éviter toute mauvaise chance à leurs parents, les Japonais cachent leurs pouces. Une deuxième raison est que dans l’ancien temps ils pensaient que les pouces étaient, où avaient été, en contact avec les choses spirituelles. Ils étaient la porte pour les mauvais esprits et c’est pour s’en protéger qu’ils avaient besoin de les cacher.

traditions-japonaises-cacher-ses-pouces-corbillard

Cacher son nombril

Les enfants japonais apprennent que Kaminari sama (雷様/ le Dieu du tonnerre) recueille des nombrils. C’est pourquoi ils doivent le cacher lorsque le tonnerre gronde. Cette histoire a une logique. Lorsque vous entendez le tonnerre, c’est un signe que la pluie va tomber. Quand il pleut, la température chute rapidement. Les enfants qui jouent sans chemise peuvent tomber malade parce qu’ils ont froid. Les traditions japonaises peuvent être utiles : celle-ci sert encore aujourd’hui à inciter les enfants à se couvrir pour préserver leur santé.
traditions-japonaises-enfants-cacher-son-nombril-dieu-du-tonnerre

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (2)
  • Je la garderai pour moi ;-) (0)
Elle vaut :
2 traditions japonaises : se cacher les pouces et le nombril
5 (100%) 1 vote

Je la partage...

A propos de l'auteur

Professeur V

274anecdotes 410524points

Co-fondateur & Rédacteur de l'Anecdote.
La science infuse de l'Anecdote
"On peut dire ce qu'on veut sur les zombies, mais eux au moins ils t'aiment pour ton cerveau et non pour ton physique..."

Laissez un commentaire