Cinéma

Angel Giuffria la première femme cyborg

Proposé par L'anecdoteur du 20

Diplômée en psychologie, Angel Giuffria a la particularité d’être née sans avant-bras gauche. Angel est une apprenti-actrice qui réside actuellement à la Nouvelle-Orléans en Louisiane. Elle a joué un petit rôle dans le gros film à gros budget Hunger Games la révolte partie 1. Grâce à ce rôle, elle a obtenu une prothèse bionique nouvelle génération. Angel Giuffria « cyborg » autoproclamée est sans doute la plus jeune personne à porter une prothèse bionique.

Cette prothèse bionique nouvelle génération est estimée à 400 000 dollars. Le Bebionic3 est 30% plus petite que les prothèses traditionnelles. Cette prothèse a donné plus d’autonomie à Angel Giuffria. Elle peut effectuer des actions simples comme casser un œuf ou attraper une clef. Angel doit seulement bougeant les bons muscles un peu comme elle le ferait avec son autre bras. Cette prothèse est beaucoup plus performante que le petit Jack Carver possède. Bebionic3 a la capicité de soulever au maximum 44 kg. La prothèse possède 14 zones de grippes qui permettent de mieux reproduire la poigne de la main humaine.

Cette prothèse est un réel atout dans sa carrière d’actrice. Mais au départ, la jeune femme ne voulait pas utiliser son handicap à son avantage. Elle raconte qu’elle portait des prothèses uniquement esthétiques sans fonctions avec de longues manches pour paraître comme une personne normale lors de ces auditions.

Grâce à ce bras bionique et la vidéo en ci-dessus, Angel Giuffria a décroché un autre petit rôle dans The Accountant avec Ben Affleck et Anna Kendrick qui sortira au cinéma l’année prochaine.

C’est la chose la plus cool pour moi que les gens se réfèrent à moi comme un cyborg.
Angel Giuffria

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-)  (0)
Elle vaut :
Angel Giuffria la première femme cyborg
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

L'anecdoteur du 20

268anecdotes 44386points

Co-fondateur & Webmaster & Rédacteur de l'Anecdote
Le "touriste" de l'Anecdote
“Si j’étais médecin, je prescrirais des vacances à tous les patients qui considèrent que leur travail est important.” (Bertrand Russell)

Laissez un commentaire