Insolite

Arnaque avec une église en ligne

Proposé par L'anecdoteur du 20

Profitant de la dématérialisation de notre époque, un homme Benjamin Rogovy avait ouvert un service de prières en ligne.

Ces différents services normalement donné par l’église traditionnelle pouvaient être utilisé par les fidèles par l’intermédiaire de deux sites christianprayercenter.com et oracioncristiana.org.

Ces sites étaient à destination de chrétiens américains anglophones et hispanophones. L’Anglais et l’Espagnol sont en effet les plus parlés aux Etats-Unis.

Grâce à ces sites internets, il ressemble plus de 125 000 fidèles dans les Etats-Unis. L’idée pouvait être originale et bonne mais le problème était que ces sites étaient des arnaques…

Ces deux sites proposaient des services en ligne de l’« église » avec des dons de 9$ à 35$. On peut voir dans l’image ci-dessous qu’un fidèle doit choisir l’importance de requête et il peut choisir le montant du don.

Il aurait été horrible d’avoir payé plus en fonction de l’importance de la requête comme dans ce formulaire.

Votre demande à Dieu (Formulaire fictif)




Grâce à ces deux sites de prières en ligne, Benjamin Rogovy aurait engendré plus de 7 millions de dollars US avec plus de 400 000 « prières en ligne ».

Selon le procureur général, le service de prières en ligne auraient utilisé deux pasteurs qui n’existaient pas. Ces faux pasteurs devaient assister à des cérémonies et ils pouvaient être disponibles pour des consultations par l’intermédiaire des demandes en ligne.

Benjamin Rogovy a été condamné à rembourser 750 000$ le collectif de 40 000 victimes de cette arnaque qui avait porté plainte. Les autres victimes peuvent être remboursées avec une simple demande.

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-) (0)
Elle vaut :
Arnaque avec une église en ligne
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

L'anecdoteur du 20

364anecdotes 60986points

Co-fondateur & Webmaster & Rédacteur de l'Anecdote
Le "touriste" de l'Anecdote
“Si j’étais médecin, je prescrirais des vacances à tous les patients qui considèrent que leur travail est important.” (Bertrand Russell)

Laissez un commentaire