Sport

Boire ou jouer au basket, il faut choisir ?

À l’aube de la saison 1995-96, Steve Kerr a perdu son adresse au tir. Basketteur de talent évoluant aux Chicago Bulls, il n’a pas réussi à retrouver la confiance nécessaire à l’entrainement.

Alors que son équipe s’envole à Orlando pour affronter les Magics, Steve se met à boire les bières unes à unes en compagnie de certains de ses collègues. Bourré, ses coéquipiers ont d’ailleurs dû le porter jusqu’à sa chambre d’hôtel et son entraîneur, Phil Jackson, les traita d’idiots.

Et comme par enchantement, le basketteur des Bulls a retrouvé la mire à 3 points. Et d’effectuer une saison record avec son équipe : 72 victoires pour 10 défaites, soit le meilleur bilan en saison régulière de l’histoire de la NBA.

Une habitude

Ce n’était pas la première fois que Steve Kerr se soûlait la veille d’un match pour être performant au tir. À chaque fois qu’il doutait, Kerr se mettait à boire.

ET comme l’a montré la suite de la carrière, cette méthode était plutôt efficace pour lui : cinq fois champions en NBA, 5437 points en carrière et le titre de tireur à 3 point le plus adroit en carrière (45,4 %).

Une méthode à utiliser avec Curry et Thompson ?

Aujourd’hui entraîneur des champions en titre des Golden State Warriors, il conseillerait cette méthode à ces deux stars, Stephen Curry et Klay Thompson, car elle a « vraiment marché pour [lui] ».

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-) (0)
Elle vaut :
Boire ou jouer au basket, il faut choisir ?
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

Charles-Henri Du Pré

329anecdotes 33393points

Co-fondateur & Rédacteur de l'Anecdote.
Le rêveur de l'Anecdote
"Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie (Confucius)."

Laissez un commentaire