Sport

Ces match qui auraient changé avec la Goal-Line Technology

La Ligue 1 va bientôt reprendre ses droits ! Alors que la saison 2015-2015 est sur le point de reprendre avec le Trophée des Champions demain, le championnat français de football va connaître un grand changement avec l’arrivée de la Goal-Line Technology.

La technologie sur la ligne de but permet de déterminer à coup sûr si le ballon a bien franchi la ligne ou non, ce qui permet d’éviter les erreurs d’arbitrage et ainsi, changer le cours de l’histoire.

Mais que ce serait-il passer si la Goal-Line Technology avait existé il y a quelques années ?

Le fonctionnement de la Goal Line Technology

Avant de découvrir ces fameux matchs, il est nécessaire d’en savoir plus sur cette brillante invention. Mise en place pour la première fois lors de la coupe du monde des clubs en 2012, la technologie sur la ligne de but utilise quatorze caméras à grande vitesse, sept pour chacun des deux buts.

Le système connaît le positionnement du ballon grâce à sa position filmée en continue mais également grâce aux sons. L’arbitre centrale porte en permanence une montre qui lui confirme, quelques secondes après, si le but peut être accorder ou non. La Goal-Line Technology va donc permettre de mettre fin à de nombreuses polémiques.

Avec elle, l’issue de ces matchs aurait pu être différente

Finale de la coupe du monde 1966 : Angleterre – Allemagne

Il s’agit sans doute de l’exemple le plus célèbre car il a peut-être changer le vainqueur de la coupe de monde. Ce soir-là, les deux équipes ne parviennent pas à se départager avant la fin du temps réglementaire.

À la 101ème minute de jeu, Geoffrey Hurst a frappé sur la barre transversale. Le ballon a alors rebondi sur la ligne puis a été dégagé par un joueur allemand. Après concertation avec l’arbitre de touche, l’arbitre central a validé le but.

Avec la Goal-Line Technology, l’Angleterre ne serait peut-être pas devenue championne du monde.

16ème de finale de coupe de la ligue saison 1998-1999 : Marseille – Lens

Un de mes nombreux souvenirs de supporters de l’OM. Ce jour-là, Marseille n’a pas réussi à battre Lens pendant le match. La décision a dû se faire aux penaltys.

Alors qu’un joueur lensois avait raté son tir au but, Éric Roy a eu l’opportunité de qualifier son équipe mais il a frappé sur la barre transversale. Le ballon a alors rebondi derrière la ligne puis est ressortie. L’arbitre a cependant refusé injustement le but.

Avec la technologie sur la ligne de but, l’OM serait passé et Lens n’aurait pas remporté la coupe de la ligue.

22ème journée de championnat du championnat anglais saison 2004-2005 : Manchester United – Tottenham

Ce genre de matchs montre que l’herbe n’est pas toujours verte ailleurs. Ce jour-là, les Red Devils semble tout au plus partager les points avec les Spurs.

À la 88ème minute de jeu, Pedro Mendes a tenté une frappe du milieu de terrain après une sortie du gardien de MU, Roy Carroll. Ce dernier a réussi à revenir à temps dans ses buts mais il a fait une faute de main, laissant échapper le ballon dans les buts. Le gardien a alors plongé pour faire ressortir le ballon ce qui a convaincu l’arbitre que le ballon n’a pas franchi la ligne. À tort.

Avec la Goal-Line Technology, Tottenham serait sans doute repartie avec les 3 points de la victoire.

8ème de finale de coupe du monde 2010 : Allemagne – Angleterre

Ce match a sous doute permis à la vidéo d’arriver dans le football. Ce jour-là, les allemands et les anglais ont joué un match disputé.

À la 38ème minute de jeu, Franck Lampard a effectué une belle frappe en dehors de la surface de réparation. Le ballon a frappé sur la barre transversale. Le ballon a alors rebondi derrière la ligne puis est ressortie. Là encore, l’arbitre a invalidé injustement le but.

Avec la technologie sur la ligne de but, l’Angleterre serait revenu à égalité et qui sait, aurait peut-être éliminé l’Allemagne.

9ème journée de championnat du championnat allemand saison 2013-2014 : Hoffenheim – Bayer

Il s’agît sans doute du but le plus fou, que les gens ont surnommé le « but fantôme ». Ce jour-là, Stefan Kiessling est devenu un héros décrié.

Le Bayer ont obtenu un corner à la 70ème minute. Gonzalo Castro a passé la balle à Stefan Kiessling, qui a repris le ballon de la tête. Le ballon est alors rentré dans le petit filet et puis dans les buts à cause d’un trou dans le filet. L’arbitre a validé le but.

Avec la Goal-Line Technology, le but aurait sans doute refusé car la technologie permet de créer des images 3D des actions et Stefan n’aurait pas été insulté et traité de tricheur.

29ème journée de championnat du championnat français saison 2014-2015 : Marseille – Lyon

La dernière injustice en date, qui a sans doute faussé le classement de la Ligue 1. Ce jour-là, les marseillais ont reçu les gones et une victoire leur permettait de croire encore au titre.

À la 83ème minute de jeu, Rod Fanni a repris un corner mais le gardien lyonnais Anthony Lopes a repoussé le ballon de la tête sur Lucas Ocampos. Le joueur argentin s’est jeté sur le ballon et est parvenu à le faire rentrer dans les buts. Sauf qu’une nouvelle fois, l’arbitre n’a pas accordé le but.

Avec la technologie sur la ligne de but, les marseillais auraient pris les 3 points, assurément.

Mais ça c’était avant. Maintenant, la Goal-Line Technology va contribuer à diminuer les injustices.

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-)  (1)
Elle vaut :
Ces match qui auraient changé avec la Goal-Line Technology
3 (60%) 1 vote

Je la partage...

A propos de l'auteur

Charles-Henri Du Pré

326anecdotes 18213points

Co-fondateur & Rédacteur de l'Anecdote.
Le rêveur de l'Anecdote
"Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie (Confucius)."

Laissez un commentaire