Folklore - Croyances

La chasse au dahu

Les rites sont intertemporels. Ils traversent les époques et les continents. De nos jours, ils sont sous la forme de cérémonies (le baptême = la célébration d’un nouveau-né), de diplômes (le bac = le passage à l’âge adulte) ou simplement de simples coutumes.

Ces rituels de passage restent propres à chaque civilisation, les cultures étant différentes d’un pays à un autre. En France, il en existerait un que les montagnards se transmettraient de génération en génération : la chasse au dahu.

Le dahu, un animal légendaire ?

Le dahu vivrait dans les zones de montagne. Il aurait 2 cornes et surtout, 4 pattes dont 2 plus courtes que les autres : soit les 2 jambes de droite soit les 2 jambes de gauche. Ainsi, le dahu ne vivrait que sur des pentes, l’animal ayant adapté sa morphologie à son habitat.

L’existence du dahu est toujours discutée, étant donné que des témoins affirment l’avoir vu de leurs yeux. Des personnes sont même spécialisées sur le sujet, comme Guy Dumoulin, le spécialiste (autoproclamé ?) reconnu du dahu de Camargue.

Toutefois, il est plus probable qu’il n’existe pas. C’est justement le flou autour de son existence qui permet d’entretenir sa légende et d’appâter les « simplets ».

La chasse au dahu pour les nuls

La chasse au dahu est un rite de passage pour les apprentis montagnards. Pour attraper cet animal imaginaire, les jeunes alpinistes se rendent en compagnie de leurs ainés dans la forêt à la tombée de la nuit.

Le dahu ayant des pattes de différentes tailles, il suffirait de le surprendre afin de lui faire perdre l’équilibre et le capturer pendant sa chute. De la patiente donc …

Un bizutage dans la nature

Vous l’avez compris, la chasse au dahu n’en est pas une. Les apprentis montagnards, voulant s’intégrer au plus vite et croyant leurs aînés, attendent patiemment la chute du dahu pendant que leurs collègues vont surprendre le dahu.

Mais leurs collègues quittent la forêt, les laissant seuls dans un environnement qu’ils ne connaissent pas encore. Un rite de passage rude pour les novices, et plus particulièrement dans certains endroits où les jeunes sortent d’une soirée arrosée avec la chasse au dahu.

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-)  (0)
Elle vaut :
La chasse au dahu
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

Charles-Henri Du Pré

329anecdotes 24088points

Co-fondateur & Rédacteur de l'Anecdote.
Le rêveur de l'Anecdote
"Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie (Confucius)."

Laissez un commentaire