Animaux

Cloner son chien c’est maintenant possible

Proposé par L'anecdoteur du 20

Grace aux progrès de la science, cloner son chien et « garder pour toujours son animal préféré » est désormais possible.

Un être humain devra en effet « remplacer » plusieurs fois tout le long de sa vie pour garder un chien comme animal de compagnie. Les espérances de vie de l’homme et du chien ne sont pas vraiment similaire. L’espérance de vie d’un chien est de seulement 12-13 années. Nous pouvons vivre environ entre 6 et 7 fois plus longtemps que notre animal de compagnie.

La domestication du chien

L’histoire d’amour entre le chien et l’homme date de plus de plusieurs milliers d’années. La domestication du meilleur ami de l’homme aurait lieu durant le Paléolithique ou au Néolithique selon les sources. La divergence entre les chiens et les loups se seraient faite il y a 27 000 années selon une étude suédoise de 2015.

Depuis leur domestication, les chiens fait partie de notre foyer. Ils jouent à la fois le rôle d’animal de compagnie et aussi d’animal de chasse depuis plusieurs milliers d’années.

L’ « humanisation » du chien

Depuis quelques années, un nouvel rôle est apparu « naturellement » à cause de la proximité avec l’homme. Des maitres qui aiment trop leur animal de compagnie se mettent à les traiter comme des êtres humains et encore plus comme leur propre enfant.

Les comportementalistes animaliers mettent en garde les propriétaires qui traitent leurs chiens comme des humains. Sur le plan social, ces chiens sont moins sociables que leurs congénères. Ils ne veulent pas rester avec les autres chiens.

Certains parlent même de maltraitance. Traiter un chien comme un humain c’est lui faire perdre son identité. Trop gâté son chien c’est lui donner des mauvaises habitudes. Un animal de compagnie a besoin de limites.

Cloner son chien

Depuis le clonage du premier animal « Dolly » en 1996, la génétique est beaucoup évoluée. Les entreprises biogénétiques offrent désormais leur service aux personnes normales.

On peut cloner son chien pour 50 000 $ aux Etats-Unis. La technologie s’est très largement améliorer car ce même service coutait le double il y a 10 années. En Corée du Sud aussi, les prix sont passé de 150 000 $ à 100 000 $.

Le procédé du clonage est assez simple. Il faut d’abord récupérer l’ADN du chien que l’on veut cloner. Puis, on remplace le noyau d’un « œuf » génétique d’un chien par l’ADN. On introduit cet « œuf » dans une chienne qui donnera quelques semaines plus tard un chien génétiquement identique au chien que l’on voulait.

Cloner son chien bien ou mauvais?

Un chien reste un animal et cloner son chien ne semble pas de problèmes éthiques pour la plupart des personnes.

Le clonage d’animal de compagnie est devenu un véritable business. Ce nouveau commerce exploite la détresse de certains propriétaires qui ont perdu leurs animal préféré, parfois considérés comme un membre de la famille.

La préservation du matériel génétique de votre animal préféré vous coûtera 1 600$. En plus des chiens vous pouvez aussi cloner vos chats pour 25 000 $.

Les propriétaires « malheureux » doivent comprendre que leur animal disparut n’est pas le clone qu’ils ont acheté. Ces clones sont seulement une copie et ils n’ont aucun souvenir du chien « original ».

Parmi ces clients, il y a Barbara Streisand. La célèbre chanteuse qui a perdu son chien en 2017 a cloné ce chien pour avoir une nouvelle copie.

(Sources: cnbc.com, marketwatch.com, psychologies.com , fr.wikipedia.org)

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-) (0)
Elle vaut :
Cloner son chien c’est maintenant possible
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

L'anecdoteur du 20

350anecdotes 57054points

Co-fondateur & Webmaster & Rédacteur de l'Anecdote
Le "touriste" de l'Anecdote
“Si j’étais médecin, je prescrirais des vacances à tous les patients qui considèrent que leur travail est important.” (Bertrand Russell)

Laissez un commentaire