Expressions - Littérature

Ecrit-on « conter fleurette » ou « compter fleurette » ?

Proposé par Professeur V

« Compter fleurette » n’existe pas. Il n’y a aucun rapport avec le fait de compter le nombre de fleurs. L’expression veut plutôt dire que l’on raconte des choses en lançant des fleurs. On écrit donc « conter fleurette ».

Cette expression française signifie faire la cour, essayer de séduire, faire des compliments, dire des choses flatteuses.
Au XVIe siècle, Philippe de Commines utilisait déjà le verbe fleureter qui signifiait babiller, tenir des propos galants :

Ces paroles (…) servent à ceux qui (…) n’ont accoustumé que de flageoler et fleureter à l’oreille, et parlent de choses de peu de valeur.

L’origine de « conter fleurette »

Compte tenu de son ancienneté, son origine n’est pas certaine. Mais trois hypothèses existent concernant la provenance de cette expression :

  • Le mot « fleurette » s’écrivait « florette » et il désigne une petite et jolie fleur au XIIe siècle. C’est par une métaphore évidente que des propos galants auraient été assimilés à une fleur.
  • Au XVe siècle on appelait « florette » une pièce de monnaie frappée d’une fleur de lys, ce nom était un diminutif de « florin ». L’expression d’origine auraient été « compter florette » en allusion à l’argent dépensé pour séduire une femme ou aux sommes d’argent qui étaient promises à la future mariée.
  • Le mot « fleurette » viendrait du grec « φλυαρια » qui veut dire langage inepte, impudent, frivole.

Si « fleurette » faisait sûrement référence à une fleur, il est de même pour le mot « flirter ». « Fleureter » signifiait « voler de fleur en fleur » ou faisait référence à l’effeuillage d’une fleur. Il a donné en anglais le mot « flirt ». Puis le verbe « flirter » a été formé au XIXe siècle en français à partir de l’anglais « flirt ».

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-)  (0)
Elle vaut :
Ecrit-on « conter fleurette » ou « compter fleurette » ?
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

Professeur V

274anecdotes 390686points

Co-fondateur & Rédacteur de l'Anecdote.
La science infuse de l'Anecdote
"On peut dire ce qu'on veut sur les zombies, mais eux au moins ils t'aiment pour ton cerveau et non pour ton physique..."

Laissez un commentaire