Folklore - Croyances

Pourquoi nous croisons les doigts pour porter chance

Proposé par Professeur V

Vous savez que nous croisons les doigts pour porter chance, mais vous vous demandez d’où vient cette expression ? Explications :

Croisons les doigts origine

Cette coutume nous vient de l’Angleterre, elle est la traduction littérale de « to cross one’s fingers ». Son origine est le christianisme. La croix est le principal symbole de cette religion depuis la crucifixion de Jésus-Christ. Depuis 2000 ans la formation de ce signe a été utilisé pour éloigner le mauvais sort, repousser le diable, les mauvais esprits (« Vade retro satanas »). Ainsi, on croise les doigts (l’index et le majeur) pour former une croix qui permet d’invoquer la puissance et l’influence divine.

Il existe une autre explication de l’origine de pourquoi je croise les doigts pour porter chance, qui est plus ancienne encore. Lorsqu’une personne voulait exaucer un voeux, il plaçait son index sous celui de son ami de façon à ce que les deux doigts forment une croix. Elle symbolisait l’union de par son point d’intersection, et montrait le soutien moral d’un individu envers son ami.

Autres expressions en rapport

On touche du bois, aussi, pour souhaiter avoir de la chance. Cette tradition existait avant la coutume de se croiser les doigts. Elle nécessite cependant d’avoir le matériau à proximité, ce qui est moins évident. Alors que tout le monde a des doigts à disposition pour effectuer le geste porte-bonheur.

Attention : lorsque l’on croise les doigts derrière son dos, le sens n’est pas le même. Cela signifie alors que l’on ne compte pas tenir la promesse que l’on est en train de faire et qu’on s’en délie.

croisons les doigts croiser les doigts dans le dos

Ailleurs dans le monde

Croiser les doigts se fait aussi aux Etats-Unis, au Brésil, en Espagne, en Italie, aux Pays-Bas et en Belgique. En Allemagne, Autriche, Pologne, Suède, l’expression équivalente est tenir les pouces. Pas de doigts croisés non plus en Roumanie où l’on tient les poings et en Bulgarie on l’on serre les poings pour porter bonheur.

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (1)
  • Je la garderai pour moi ;-)  (0)
Elle vaut :
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

Professeur V

274anecdotes 366668points

Co-fondateur & Rédacteur de l'Anecdote.
La science infuse de l'Anecdote
"On peut dire ce qu'on veut sur les zombies, mais eux au moins ils t'aiment pour ton cerveau et non pour ton physique..."

Laissez un commentaire