Histoire - Géographie

Le détroit de Béring sépare les États-Unis et la Russie de 4km

De notre point de vue où la France est au centre du monde, les États-Unis et la Russie sont à l’opposé l’un de l’autre. Et cela est encore plus vrai pour les personnes croyant que la Terre est plate. Mais pour les autres personnes croyant à la théorie héliocentrique de Copernic où la Terre n’est pas ronde mais une sphère, la distance séparant les deux pays n’est pas aussi importante.

Surtout depuis que l’Alaska est devenu le 49ème état des États-Unis le 3 janvier 1959. Si le détroit de Béring sépare la Sibérie orientale de l’Alaska de 92 km, les deux anciens pays-ennemis sont plus proches que le laissent entrevoir la carte du monde. En effet, l’île russe de la grande Diomède se situe seulement à 4 km de l’île américaine de la petite Diomède.

Des relations difficiles pendant la Guerre Froide

Carte montrant le détroit de Béring

Le détroit de Béring sépare l’océan arctique de la mer de Béring.

Historiquement, les habitants des îles Diomède sont proches. Certains font partie d’une même famille, d’autres font des échanges commerciaux et d’autres encore participent aux nombreuses fêtes traditionnelles.

Mais dans la deuxième partie du XXème siècle, la donne a changé, les traversées étant devenues interdites par les américains et les russes. Le « rideau de glace » est alors né. Qui aurait cru qu’une nageuse le briserait des dizaines plus tard.

La traversée à la nage du détroit de Béring

Le 7 août 1987, la nageuse américaine Lynne Cox a franchi symboliquement la frontière américano-russe à la nage par une température de 4° C, allant de la Petite Diomède et la Grande Diomède. Son exploit l’a d’ailleurs valu les félicitations des présidents Reagan (USA) et Gorbatchev (URSS).

Depuis, les relations ont bien entendu repris entre les deux îles voisines, et plus globalement entre les États-Unis et la Russie. Si bien que ces derniers envisagent de construire un tunnel sous le détroit de Béring.

Le tunnel sous le détroit de Béring

Le projet de relier les États-Unis et la Russie datent, certains en parlant déjà peu de temps après l’achat américain de l’Alaska aux russes en 1867 mais faute d’argent et surtout, de retour sur investissement, le projet InterBering ne s’est jamais concrétisé.

Cependant, la construction du tunnel sous le détroit de Béring est devenue une hypothèse crédible ces dernières années, comme le montre la vidéo ci-dessous :

En résumé, il s’agirait de relier non seulement les États-Unis de la Russie mais également créer un réseau ferroviaire allant en Chine, au Canada et dans l’ouest de l’Europe), permettant ainsi de générer 11 milliards de dollars par an, permettant ainsi de rentabiliser très vite les 65 milliards d’investissement initial.

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-)  (0)
Elle vaut :
Le détroit de Béring sépare les États-Unis et la Russie de 4km
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

Charles-Henri Du Pré

329anecdotes 29249points

Co-fondateur & Rédacteur de l'Anecdote.
Le rêveur de l'Anecdote
"Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie (Confucius)."

Laissez un commentaire