Expressions - Littérature

Être médusé : origine et définition de l’expression

Si certaines de nos proverbes sont relativement récents (comme se faire appeler Arthur qui nous vient de la Seconde Guerre Mondiale), d’autres ont des origines plus lointaines. C’est le cas notamment des expressions mythologiques. Être médusé fait partie des proverbes les plus connus et a même donné naissance au verbe méduser.

Origine d’être médusé

L’expression nous vient du mythe de Méduse, une femme dont le destin a été changé par les Dieux.

Qui est Méduse ?

Elle est la fille de deux divinités marines, Phorcys et Céto. Tout comme ses soeurs Euryale et Sthéno, Méduse est une très belle jeune femme et est particulièrement fière de ses cheveux. Sa beauté a séduit de nombreux hommes et même un dieu, Poséidon.

Ces derniers ont eu une relation dans un des temples à la gloire d’Athéna, la Déesse de la Guerre. Ce blasphème n’a pas plu à la déesse, qui s’est vengée en transformant les 3 soeurs en Gorgones (monstres). Méduse perd tout son charme et ses cheveux se sont transformés en serpent.

Dans son malheur, elle acquiert quand même le pouvoir de changer en pierres toutes les personnes qui croisent son regard. C’est ce pouvoir qui est à l’origine du verbe méduser et de l’expression être médusé. Si la vengeance d’Athéna lui a semblé légitime dans un premier temps, elle s’est rendue compte qu’elle a commis une grave erreur.

Le plus grand exploit de Persée

Le pouvoir des soeurs est craint par les dieux et les hommes. C’est ainsi qu’ils ont demandé à un demi-dieu, Persée, de se débarrasser des Gorgones. Pour les tuer, le Dieu du feu Héphaïstos lui a forgé une épée. Athéna lui a donné un bouclier-miroir afin de ne pas s’exposer au regard des créatures mythiques et retourné leur pouvoir contre eux.

Grâce à ses deux armes, Persée est parvenu à vaincre les 3 sœurs. En guise de récompense, il a tranché la tête de Méduse et l’a offerte à Athéna. Cette dernière s’en est servi pour se concevoir un bouclier afin de conserver les pouvoirs de pétrification.

Être médusé comme le bouclier d'Athéna

Le bouclier d’Athéna en vase.

Que veut dire être médusé ?

L’expression se rapproche du mythe grec. Être médusé signifie être très étonné, être stupéfait, être pétrifié comme l’ont été les personnes qui ont croisé le regard de Méduse lorsqu’elle s’est transformée en Gorgones.

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (1)
  • Je la garderai pour moi ;-)  (0)
Elle vaut :
Être médusé : origine et définition de l’expression
1 (20%) 1 vote

Je la partage...

A propos de l'auteur

Charles-Henri Du Pré

329anecdotes 29171points

Co-fondateur & Rédacteur de l'Anecdote.
Le rêveur de l'Anecdote
"Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie (Confucius)."

Laissez un commentaire