Expressions - Littérature

L’origine de l’expression « se mettre sur son 31 »

Proposé par O-Ren Ishii

Explications et origines possibles de l’expression se mettre sur son 31

L’expression « se mettre sur son 31 » signifie « s’habiller, s’apprêter pour une grande occasion » mais pourquoi employons-nous cette expression et quelle en est son origine ? Bien que l’on ne sait pas avec exactitude d’où nous vient cette expression, il existe plusieurs hypothèses quant à son origine :

La déformation du mot « trentain »

Au Moyen Age, « se mettre sur » signifiait « mettre sur soi » autrement dit « revêtir » ou « s’habiller ». Quant au trentain, c’était un tissu particulièrement luxueux brodé de 30 fois 100 fils. Les jours de fête, on se parait de ses plus beaux habits et on se mettait donc sur son trentain. Au fil du temps, l’expression se serait déformée et serait peu à peu devenu « se mettre sur son 31 ». C’est en tous cas selon les linguistes, l’explication la plus probable de cette expression.

La Prusse

Une autre explication de l’origine de l’expression se mettre sur son 31, daterait du 18ème siècle. Dans les casernes militaires, tous les 31 du mois les soldats prusses recevait la visite et l’inspection de leur supérieur, ils devaient donc se présenter avec une tenue irréprochable. Ce jour-là ils recevait également une prime et des festivités avaient lieu, il était donc d’usage de se revêtir de ses plus beaux habits.

Le jeu de carte : le 31

C’est un jeu de carte particulièrement populaire au 19ème siècle dont le but était d’atteindre le chiffre 31 pour remporter la partie. Le chiffre « 31 » était alors considéré comme le chiffre majeur, le plus beau chiffre et le plus prestigieux !

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (2)
  • Je la garderai pour moi ;-) (2)
Elle vaut :
L’origine de l’expression « se mettre sur son 31 »
2 (40%) 3 votes

Je la partage...

A propos de l'auteur

O-Ren Ishii

116anecdotes 48182points

Co-fondatrice & Rédactrice de l'Anecdote.
La reine (autoproclamée) de l'Anecdote
"L’égoïste, c’est quelqu’un qui ne pense pas à moi !"

Laissez un commentaire