Folklore - Croyances

10 façons surprenantes de fêter le nouvel an

Proposé par Professeur V

Les traditions et coutumes pour fêter la nouvelle année sont très différentes selon les pays.
Voici dix manières originales de fêter le nouvel an dans le monde.

En Colombie, en Bolivie et au Mexique on porte des sous-vêtements jaunes pour se souhaiter argent et réussite dans le travail, et des sous-vêtements rouges pour avoir de la chance en amour.

feter-le-nouvel-an-dans-le-monde-sous-vetements-

En Equateur et au Pérou on fabrique des mannequins de chiffon ou de papier mâché que l’on brûle dans les rues le soir du réveillon. Ils symbolisent la fin de l’année passée.

A Porto Rico on klaxonne, tape sur des tambours et fait sonner les cloches pour éloigner les mauvais esprits et les démons. Dans certains endroits du pays on jette même des seaux d’eau par la fenêtre pour chasser le mauvais oeil.

En Afrique du Sud dans un quartier de Johannesburg on jette des objets usés : canapé, lit, meubles, grille-pain, fours, micro-ondes, frigos,… Cela permet aux habitants de se débarrasser de vieux objets, mais attention à leur chute, cela constitue un vrai danger pour les passants.

Aux Philippines on porte des vêtements à pois et on cuisine des plats ronds. Les cercles rappellent des pièces de monnaies, ils sont censés apporter richesse et prospérité.

En Biélorussie les femmes célibataires participent à des jeux pour savoir qui sera la prochaine à se marier dans l’année.
Un consiste à trouver différents objets cachés dans la maison, celle qui trouve un anneau épousera un homme beau, celle qui trouve un pain épousera un homme riche.
Un autre jeu consiste à poser des petits tas de maïs devant chaque femme célibataire. Un coq est libéré, la première femme devant lequel il se présentera pour picorer sera celle qui se mariera dans l’année.

Au Danemark on casse des plaques contre les portes des maisons de ses amis et de ses voisins pour porter chance.

En Suisse on laisse tomber une culière de crème sur le plancher. Cela apporte chance, richesse et paix.

En Espagne on mange douze grains de raisin représentant les douze mois de l’année pour porter chance. Cette tradition remonte à 1909, il y avait cette année-là une récolte abondante à Alicante et le roi d’Espagne Alphonse XIII a offert à ses amis des raisins lors du réveillon.

En Grèce on casse une grenade devant la porte pour porter chance. On mange aussi un gâteau gerc, le Vasilópita, dans lequel il y a une pièce de monnaie (un peu comme notre galette des rois). Celui qui tombe dessus a de la chance assurée pour toute l’année.

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-)  (0)
Elle vaut :
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

Professeur V

274anecdotes 366668points

Co-fondateur & Rédacteur de l'Anecdote.
La science infuse de l'Anecdote
"On peut dire ce qu'on veut sur les zombies, mais eux au moins ils t'aiment pour ton cerveau et non pour ton physique..."

Laissez un commentaire