Insolite

Il conçoit un avion bourré !

Proposé par L'anecdoteur du 20

Etre soul rend en général plus bête mais pas tout le monde. « Mark » a montré des signes d’intelligence en étant bourré.

Voici l’histoire d’un jeune étudiant en ingénierie mécanique de Michigan Tech. « Mark » est revenu de soirée bourré. Le lendemain matin, il se réveille et s’aperçoit qu’il a conçu un Ekranoplan, un avion conçu par décoller de n’importe surface plane y compris sur l’eau.

Mais le problème qu’il n’a aucun souvenir de l’avoir fait. Mark est pseudonyme. Car cet étudiant veut garder l’anonymat car il ne veut pas associer la suite de ses études et sa future carrière à cette anecdote très amusante.

Le 5 septembre 2015, Mark rentre complètement bourrer à son appartement. Il demande à ses colocataires où sont ses notes de cours et se précipite vers sa chambre. Quelques minutes plus tard, il revient pour prendre son grand tableau blanc et il retourne dans sa chambre. Vers 1h30 du matin, Mark revient dans le salon avec son tableau blanc rempli d’équations et de dessins d’avions.

Voyant ces calculs, les amis de Mark l’interrogèrent sur ce que c’était. Bien que Mark avait réalisé un bon travail de conception, ces explications étaient celles d’un homme bourré moyen, c’est-à-dire très incompréhensives et amusantes.

La soirée n’était pas terminée pour Mark et ses amis. Il partagea quelques verres d’alcool avec ses amis. Pendant ce moment avec ces amis, il fixa le sol pendant un moment. Puis il demanda un papier et un stylo. Il commença à esquisser des avions en annonçant son raisonnement à haute.

Sobre, Mark a imprimé son prototype sur une imprimante 3D avant de tester sa conception.

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-) (0)
Elle vaut :
Il conçoit un avion bourré !
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

L'anecdoteur du 20

306anecdotes 50207points

Co-fondateur & Webmaster & Rédacteur de l'Anecdote
Le "touriste" de l'Anecdote
“Si j’étais médecin, je prescrirais des vacances à tous les patients qui considèrent que leur travail est important.” (Bertrand Russell)

Laissez un commentaire