Musique

Katy Perry, ancienne victime de bullying

La chanteuse américaine Katy Perry a été victime de « bullying » (tyrannisassions, persécutions) à l’école. Ms Perry a déclaré il y a quelques années être victime de persécutions lorsqu’elle était au collège à cause de sa forte poitrine. Ces camarades de classe l’appelaient « over the shoulder boulder holder ». « Over the Shoulder boulder holder » est un terme argotique américain péjoratif désignant une grosse poitrine.

Katy Perry serait peut-être la responsable de son propre malheur. Elle raconte dans cette anecdote assez amusante.

Je me souviens très bien à l’âge de 9 ans, je priai à genoux près de mon lit, demandant à Dieu de me donner des seins si gros qu’ils m’empêcheraient de voir mes pieds… Finalement ce vœu a été réalisé.

Katy Perry

Le clip de Firework a été dédicacé aux victimes de bullying. Le clip a été visionnée plus de 600 millions de fois sur youtube.

Croyez-moi, lorsque vous grandissez et que vous avez de la réussite. Ces personnes auraient SOUHAITER avoir été gentils avec et être vos amis. Le karma va leur donner ce qu’il mérite, attendez juste.

Ils m’appelaient « Over the Shoulder boulder holder » et maintenant ils me trouvent sexy.

Katy Perry

13 millions d’élèves seraient victimes de bullying chaque année aux Etats-Unis. Selon une enquête réalisée par l’Unicef et l’Observatoire international de la violence à l’école, plus de 700 600 élèves seraient victimes de violences à l’école en France.

– 12% des élèves du cycle (CE2, CM1, CM2)
– 10% des élèves du collège
– 3,4% des élèves du lycée

4.5% des collégiens subissent un cyber-harcèlement via les réseaux sociaux selon l’enquête de la Depp.

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-)  (0)
Elle vaut :
Katy Perry, ancienne victime de bullying
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

L'anecdoteur du 20

278anecdotes 45874points

Co-fondateur & Webmaster & Rédacteur de l'Anecdote
Le "touriste" de l'Anecdote
“Si j’étais médecin, je prescrirais des vacances à tous les patients qui considèrent que leur travail est important.” (Bertrand Russell)

Laissez un commentaire