Société

Kiersten Miles de nounou à « héroïne »

Proposé par L'anecdoteur du 20

Voici une histoire qui passe aux Etats-Unis dans l’Etat du New Jersey. Durant l’été 2016, Kiersten Miles devient la nounou de la petite Talia Rosko qui est âgé à ce moment 16 mois.

Nounou à Wall (New Jersey)

3 mois plus tard, la nounou de 22 ans apprend que la petite Talia est atteinte d’une maladie du foie appelé AVB. La petite Talia a que seulement quelques mois à vivre si elle ne reçoit pas le traitement adéquate.

L’AVB ou atrésie des voies biliaires est une maladie rare du foie qui touche environ 1 nouveau sur 20 000. Elle se caractérise par une obstruction « définitive » des voies biliaires.

Quand Kiersten Miles apprend la nouvelle, elle se met à rechercher des informations sur internet. Elle découvre que l’un des traitements possibles est la transplantation d’un nouveau foie chez la personne atteinte d’AVB.

Kiersten se proposa tout naturellement comme une donneuse potentielle pour le petit bébé. Elle effectue d’elle-même les démarches administratives afin de tester si elle et Talia étaient compatibles.

Après six mois de test, les résultats furent positifs. Et Kiersten allait donner une partie d’elle-même pour sauver un bébé qu’elle connaissait depuis seulement 3 mois.

Héroine qui sacrifie une partie d’elle-même

Bien entendu pour les parents de Talia, Goerge et Farra Rosko ce fut une très bonne nouvelle.

C’est une chose importante [la donation d’une partie de son foie], ce n’est pas comme donné du sang. J’ai été très surpris, je ne savais pas qu’elle était si altruiste. Je suis venu pour découvrir que c’est ce qu’elle est. Elle est vraiment un ange sur terre, je sais que ça peut sembler stupide. Nous ne connaissions même pas. J’ai pensé que c’était merveilleux lorsqu’elle s’est proposée, mais je ne pensais pas vraiment qu’elle allait le faire jusqu’au bout. Ce n’est pas quelque chose que tout le monde fait tous les jours.

Goerge Rosko

Kiersten Miles et Talia Rosko furent opérées à hospitalité universitaire de l’Université de Pennsylvanie. L’opération fut longue et elle dura plus de 14 heures. Durant cette longue opération, une partie du foie de Kiersten fut retirée et puis réimplanté dans la petite Talia.

Le don du foie que Kiersten Miles était vraiment un sacrifice pour cette jeune femme. Car c’est un don qu’elle ne pouvait faire qu’une fois dans sa vie comme lui a expliqué ses docteurs.

Je ne pourrais jamais plus donner une partie de mon foie. Ainsi ils devaient me prévenir que dans le future que si j’avais un enfant qui avait un problème similaire ou différent et qu’ils auraient besoin d’un foie, même si j’étais 100% compatible je ne pourrais pas donner mon foie. Je ne pouvais faire ce don qu’une fois.
Kiersten Miles

Un sacrifice que Kiersten ne semble pas regretter. Quelques mois après l’opération, elle poste sur son compte instagram.

My whole damn heart

Une publication partagée par Kiersten Miles (@kierstenmiles) le

Le crowfunding organisé par des citoyens dans sa ville

Il y a quelques jours, l’histoire de Kiersten Miles et de Talia Rosko a fait la une des journaux nationaux, quand la nounou de 22 ans a fait don d’une partie de son foie à l’enfant de 16 mois qu’elle ne nichait que depuis trois semaines.

Pour les amis et la famille de Kiersten, cet acte de gentillesse n’est pas une surprise, mais alors que le monde reconnaît son altruisme, nous espérons redonner à notre ami en l’aidant à compenser sa dette étudiante de plus de 50 000 $. Elle fréquente l’Université Towson, avec des plans pour poursuivre une carrière dans l’éducation Éducation spécialisée. Nos dons peuvent aider Kiersten à terminer ses études et commencer à toucher encore plus de vies.

You Caring (Wall Township Community)

Sur la page du site, il est indiqué qu’un partage peut lui faire gagner plus de 7 dollars. Alors n’hésitez pas à partager.

(Sources : independent.co.uk, today.com)

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-) (0)
Elle vaut :
Kiersten Miles de nounou à « héroïne »
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

L'anecdoteur du 20

364anecdotes 60169points

Co-fondateur & Webmaster & Rédacteur de l'Anecdote
Le "touriste" de l'Anecdote
“Si j’étais médecin, je prescrirais des vacances à tous les patients qui considèrent que leur travail est important.” (Bertrand Russell)

Laissez un commentaire