Société

La dure vie des mangakas

Certains métiers sont plus exigeants que d’autres. Même si faire de sa passion son métier atténue quelque peu la chose, l’exigence reste fatigante sur le long terme. Et ce ne sont pas les mangakas (personnes qui dessinent des BD japonaises) qui vont dire le contraire.

7j/7 pour plus de 10 heures de travail au quotidien

C’est le lot hebdomadaire des dessinateurs du Weekly Shōnen Jump, le magazine de mangas le plus populaire au Japon où les auteurs doivent préparer chaque semaine une vingtaine de pages au lecteur.

Si cela peut sembler peu dans un premier temps, dans la réalité la tâche est ardue comme l’a d’ailleurs montrée Hiroshi Shiibashi (Nura : Le Seigneur des Yokaï) :

  • Une seule pause pour manger samedi, dimanche et lundi
  • Uniquement deux heures de sommeil le lundi
  • Seulement trois heures de temps libre le samedi

planning-mangaka-hiroshi-shiibashi

Un rythme draconien que les plus éminents mangakas ont connu/connaissent toujours chaque semaine.

Peu d’heures de sommeil

Akira Toriyama (Dragon Ball) est allé plus loin qu’Hiroshi Shiibashi pour pouvoir tenir le rythme imposé par la Shūeisha. Il lui est arrivé de dormir seulement 20 minutes en tout deux-trois jours, notamment pour la série Dr. Slump.

Masashi Kishimoto (Naruto) n’a pas non plus compté ses heures de travail et de sommeil, et plus particulièrement les 3 premiers jours de la semaine où il travaillait 17 heures pour seulement 3 heures de sommeil. Ce qui lui a permis de s’accorder un jour de repos, le dimanche.

Eiichiro Oda (One Piece) est aussi un bourreau de travail. Dans ses premières années, il ne dormait que deux heures par jour mais maintenant, il se permet de dormir une heure en plus pour tenir le coup … et une pause tous les mois aussi.

Sachant que Dragon a duré 11 ans, Naruto 15 ans et One Piece est publié depuis 16 ans, les mangakas doivent vraiment aimer leur métier pour continuer à travailler autant.

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (2)
  • Je la garderai pour moi ;-)  (0)
Elle vaut :
La dure vie des mangakas
4.5 (90%) 2 votes

Je la partage...

A propos de l'auteur

Charles-Henri Du Pré

329anecdotes 26789points

Co-fondateur & Rédacteur de l'Anecdote.
Le rêveur de l'Anecdote
"Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie (Confucius)."

Laissez un commentaire