Animaux

Lapins en Australie : même sort que les chats sauvages ?

Proposé par L'anecdoteur du 20

En janvier 2017, l’Australie a libéré un virus mortel à destination des lapins en Australie. A l’instar des carpes japonaises, des chats et des chameaux, les lapins sauvages plus exactement les lapins de garenne sont jugés comme indésirables en Australie.

Les lapins d’Australie ont un fort impact sur l’écologie locale mais aussi économie. Les pertes dans le secteur agricole sont estimées à 140 millions d’euros par année.

L’origine des Lapins en Australie

Les lapins de Garenne ont été introduits par les premiers colons européens. Cependant la population de lapins sauvages explose vraiment en 1859, lorsque Thomas Austin décide de faire relâcher dans la nature 12 couples de lapins dans le but de les chasser.

Thomas Austin a surement sous-estimé l’impact de son action car lui et ses amis chasseurs n’ont pas pu tué tous les lapins.

Les lapins se sont très vite reproduits. En 1920, la population lapine était estimée à plus 10 milliards d’individus.

L’Australie est en réalité un endroit idéal pour la prolifération des lapins. Les hivers sont très doux. Ils peuvent donc se reproduire tout au long de l’année. On estime qu’un couple de lapin peut engendrer entre 18 et 30 nouveaux lapins par année.

De plus, les lapins peuvent se développer sans contrainte d’espace. L’Australie est en effet 14 fois plus grande que la France. Il y a beaucoup de places à revendre.

Etant une espèce étrangère à l’écosystème, ils n’ont aussi aucun prédateur naturel pour freiner leur développement.

Pas le premier virus utilisé

En 1950, le Virus de la myxomatose avait anéanti entre 95 et 100% des lapins dans les zones où il avait été introduit. La population lapine passa de 600 millions à 100 millions.

En 1995, Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation (CSIRO) laisse un virus en test le RHDV 1 s’échapper dans la nature.

C’est une variante de ce même virus qui a été et va être répandu dans toute l’Australie. RHDV1 K5 est un virus très efficace et très contagieux.

Le virus est capable de tuer un lapin en 48 heures. Il aurait tué plus de 42% en Nouvelle-Galles du Sud en seulement 2 mois,

RHDV1 K5 peut survivre à température ambiante pendant plus de 3 mois. Un voyageur pourrait aisément propager ce virus.

La population de lapins en Australie était estimée à 200 millions d’individus avant l’introduction du virus. Le gouvernement australien espère encore une fois réduire la population lapine.

(Sources : sciencesetavenir.fr, animalcontrol.com.au, ava.com.au)

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-) (0)
Elle vaut :
Lapins en Australie : même sort que les chats sauvages ?
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

L'anecdoteur du 20

349anecdotes 57023points

Co-fondateur & Webmaster & Rédacteur de l'Anecdote
Le "touriste" de l'Anecdote
“Si j’étais médecin, je prescrirais des vacances à tous les patients qui considèrent que leur travail est important.” (Bertrand Russell)

Laissez un commentaire