Animaux

Le rugissement du lion

Proposé par L'anecdoteur du 20

Le rugissement du lion est sans aucun l’un des plus impressionnants sons du règne animal. Le cri du roi de la jungle peut atteindre jusqu’à 114 décibels. Le rugissement du lion produit un son qui dépasse le bruit produit lors d’un concert.

Pourquoi le rugissement du lion est si particulier

Comme le son de la voix humaine, le son du rugissement du lion est formé par ses cordes vocales. D’une manière générale, la voix d’un animal y compris les humains est produite par l’air qui passe devant les cordes vocales.

Cet air fait vibrer les cordes vocales qui « hachent » le flux d’air. En raison de cette sortie décalée de l’air, des impulsions sonores sont produites.

La nature exacte et le volume du son dépend de la pression d’air dans les poumons et sur les muscles du larynx. L’air représente un peu le « carburant » de la voix. Le son dépend de la longueur, de la forme et de la tension des cordes vocales.

La forme avantageuse de ses cordes vocales du lion permet une plus grande émission de sons en utilisant moins de pression. De plus, la résistance des tissus des cordes vocales du lion est plus grande.

La différence entre les cordes vocales entre les félins et les autres animaux est sa forme. Les cordes vocales humaines forment une forme triangulaire. Les cordes vocales des félins ont elles une forme carrée. De plus les lions possèdent un os hyoïde solide qui leur permet de rugir à la différence des autres félins comme les chats.

La forme carrée de leurs cordes vocales permet également au tissu pour résister à un étirement excessif. Cet étirement excessif permet aux cordes vocales d’émettre des sons beaucoup plus fort sans dilution. Les chercheurs ont déterminé que le rugissement d’un lion peut être entendu plus de 8 kilomètres.

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-)  (0)
Elle vaut :
Le rugissement du lion
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

L'anecdoteur du 20

261anecdotes 43782points

Co-fondateur & Webmaster & Rédacteur de l'Anecdote
Le "touriste" de l'Anecdote
“Si j’étais médecin, je prescrirais des vacances à tous les patients qui considèrent que leur travail est important.” (Bertrand Russell)

Laissez un commentaire