Expressions - Littérature

Les différences entre le français et le québécois

Proposé par L'anecdoteur du 20

Côtoyer des québécois peut-être assez marrant. J’ai eu la chance de rencontrer ma famille Québécoise durant un voyage. J’ai pu me rendre compte que le français était très différent de celui-ci qu’on parle dans la province du Québec. Les Québécois et les Québécoises utilisent des expressions qui semblent venir d’un autre siècle. Ils utilisent par exemple le mot « breuvage » pour désigner une « boisson », « souper » à la place de dire « dîner ».

Au Québec, vous pourrez voir [entendre]:

Ma blonde chauffe son char en se grimant au lieu de checker la route.
(En français, ma copine conduit sa voiture en se maquillant au lieu de regarder la route)
.

Ne soyez pas choquez d’entendre des expressions anglaises comme « oh my god » ou « it’s so cute ». L’influence anglophone sur le français québécois est plus qu’évidente. Le Français est devenu une langue officielle de la Province seulement en 1974. En 2011, le Canada comptait plus de 30% de francophone dont 22 % comme langue maternelle, la province du Canada la plus francophone le Québec comptait elle plus de 93% de la population francophone (source wikipédia).

Voici un kit de survie pour comprendre nos cousins québécois avec les grosses différences entre le français et le québécois.

Dictionnaire français/Québécois

QuébécoisFrançais
Bon MatinBonjour
tantôt Peu de temps avant ou après, tout à l’heure, jusqu’à maintenant.
un déjeunerun petit déjeuner
un dinerun déjeuner
un souperun diner
il fait fretteil fait froid
la poutineune spécialité culinaire québécoise
Bienvenuede rien
un(e) blondeun(e) petit(e)-ami(e)
une boissonboisson alcoolisé
un bout(te)une région
une charrueune prostituée, une femme laide
un classeurune armoire à dossier
faire la commandealler acheter de la nourriture
une débarbouilletteun gant de toilette
dégouttergoutter
épais, épaissecon et conne
épouvantableextraordinaire
une caveun idiot
une colonun homme sans manière
une coolerune glacière
une créatureune fille, adolescente, femme
une couverteun couvre-lit
un dépanneurune supérette
des épiceriesdes courses, des emplettes
des pommes de routedu crottin de cheval
faire du poucefaire de l’auto-stop
PQparti du québec
présentementen ce moment
une sacocheun sac à main
une secousseune durée
une suçonune sucette
une sucetteune suçon
un break à brasun frein à main
un breuvageune boisson
capoter kiffer, exagérer, s’énerver
un cadranun réveil
un cartableun classeur à anneaux
un cellulaire, cellun téléphone portable
un champlureun robinet
un chaudièreun sceau
un chaudronune casserole/marmite
un chandailun pull/t-shirt
un charune voiture
chaufferconduire une voiture
fesserfrapper quelqu’un ou quelque chose
fin(e)gentil ou gentille
des flosdes gosses
un froqueun manteau
glaceglaçons
garocher, pitcherlancer
crémageglaçage
un maringouinun moustique
un moulin à scieune scie
un murune passoire
un nettoyeurun pressing
niaiserse moquer de, faire des bêtises
un partyune fête
peinturerpeindre
pantoutepas du tout
peserappuyer
un sousun quart de dollars canadien
lunatiqueêtre dans la lune
des barniquesdes lunettes souvent péjoratif
un bizouneun pénis
un bombeune bouilloire
des gossesdes testicules
des gommesun chewing-gum
avoir le gout deavoir envie de
innocent, insignifiantimbécile
une joute, gameune partie
jaserdiscuter sans le sens péjoratif français
une jobun travail
un linge à vaiselleun torchon
une liqueurune boisson gazeuse
magasinerfaire du shopping
des foufounesdes fesses
foquer le chienchercher des problèmes
une galerieun balcon
une laveuseun lave-linge
être bourréavoir trop mangé
un piquetageun piquet de grève
un pitonun bouton (électronique)
une pitouneune jolie femme
un botchune mégot de cigarrette
botcherbâcler
branlerhésiter, trainer
une brassièreun soutien-gorge
calerboire cul-sec
une pantryun placard, un comptoir
patenterinventer, fabriquer
une patinoire à pouxune calvitie
une robinardune clochard
une sécheuseune clochard
serrerranger
un tuqueun bonnet d’hiver
VTTun quad
taponnerbricoler, palper, avoir des rapports sexuels
tête-heureuseimbéciles heureux
un totonun sein ou une personne idiote
se tirer une buches’assoir
un toutouun ours en peluche, un chien
un traversierun ferry
trônerdéféquer, chier
une turlutteune chanson entrainante, un cri
le jour des monstres/vidangesle jour des ordures

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-)  (0)
Elle vaut :
Les différences entre le français et le québécois
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

L'anecdoteur du 20

285anecdotes 46696points

Co-fondateur & Webmaster & Rédacteur de l'Anecdote
Le "touriste" de l'Anecdote
“Si j’étais médecin, je prescrirais des vacances à tous les patients qui considèrent que leur travail est important.” (Bertrand Russell)

Laissez un commentaire