Folklore - Croyances

Les japonaises offrent des cadeaux à la St Valentin

Proposé par L'anecdoteur du 20

Alors que dans les pays « occidentaux » ce sont les hommes qui offrent traditionnellement des cadeaux aux femmes pour la Saint-Valentin. Au Japon, ce sont les japonaises qui offrent exclusivement des cadeaux pour la Saint-Valentin aux hommes. Différents pays, différentes mœurs. Au Japon, la vente du chocolat à cette fête est un véritable business. Les magasins traditionnels et les chocolateries proposent des cadeaux pour la St Valentin dès la mi-janvier.

Dans ce pays, la Saint-valentin n’est pas fêtée comme en France. La célébration de la fête des amoureux se fait dans un seul sens. Les japonaises offrent des chocolats et autres friandises à leur amoureux (ou amoureuse) pas seulement. Il y a 2 types de gourmandises qu’elles peuvent offrir : les “Giri-choco” et les “Honmei-choco”.

source : http://sites.psu.edu/kef5274/2013/02/17/valentines-day-around-the-world/

source : http://sites.psu.edu/kef5274/2013/02/17/valentines-day-around-the-world/

Les japonaises offrent des “Giri-choco” (chocolats « obligatoires ») par politesse à leurs amis (de sexe masculin et féminin), collègues, patrons, membres de leur famille.

Les japonaises ont l’habitude d’offrir des chocolats fait maison ou d’offrir des chocolats plus chers. « Offrir un chocolat de l’amour » n’est pas anodin au Japon. Les “Honmei-choco” (chocolats de l’amour) font office de déclaration implicite pour la japonaise à l’élu de son cœur.

Si l’amour est réciproque, le garçon devra lui offrir un “Honmei-choco” lors du White Day qui est un peu la 2e partie de la célébration de la fête des amoureux pour les Japonais. Cette fois-ci, les rôles sont inversés.

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-)  (0)
Elle vaut :
Les japonaises offrent des cadeaux à la St Valentin
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

L'anecdoteur du 20

279anecdotes 45948points

Co-fondateur & Webmaster & Rédacteur de l'Anecdote
Le "touriste" de l'Anecdote
“Si j’étais médecin, je prescrirais des vacances à tous les patients qui considèrent que leur travail est important.” (Bertrand Russell)

Laissez un commentaire