Société

La loi cendrillon en Corée du Sud

Proposé par L'anecdoteur du 20

La loi cendrillon en Corée du Sud a été promulgué pour empêcher les plus jeunes de moins de 16 ans de jouer aux jeux vidéos le soir de minuit à six heures du matin. A l’instar de Cendrillon, les jeunes coréens sont contraints d’arrêter de jouer après minuit.

Pourquoi la loi cendrillon en Corée du Sud a été créé ?

L’addiction aux jeux vidéo était devenu un vrai problème dans le pays du « calme matin ». En 2005, Seungseob Lee avait joué plus 15 heures au jeu Starcraft sans s’arrêter. Seugseob mourut d’une crise cardiaque sans doute à cause de son addiction aux jeux vidéos.

Selon un report de 2013, les enfants coréens âgé de 9 à 14 ans jouent plus aux jeux en ligne que les jeux sur smartphones, les jeux offline sur PC et sur consoles.

Il y a 6 centres de cures « I will » chargés de traiter ces enfants à Séoul. Chacun de ces centres de cures accueillent plus de 1000 enfants chaque année. Les enfants de 4, 7 et 10 ans sont traités en utilisant une version test d’internet créé contre l’addiction.

Quelles mesures?

Les coréens n’ont pas fait les choses à moitié. La loi cendrillon en Corée du Sud a obligé les éditeurs de jeux vidéos à prendre des mesures drastiques. Ces mesures ont créé une certaines polémiques en Corée du Sud lorsque la loi fut discutée puis promulguée.

Pour se connecter à tous les jeux en lignes en Corée du Sud, les joueurs doivent utilisé le numéro de leur carte d’identité.

En plus de ça, les jeux en ligne ne peuvent être jouer plus de 2 heures. Il y a un « cooling off » système qui déconnecte automatiquement tous les joueurs qui ont joué plus de 2 heures et qui les empêchent de se reconnecter pendant 10 minutes. Avec ces méthodes, les joueurs sont contraints à attendre 10 minutes sans jouer.

Cette mesure a cependant quelques limites. Cette limitation ne se limite que sur les jeux en ligne sur PC. La limitation aurait aussi dû restreindre l’utilisation sur mobile pour avoir une meilleure efficacité.

(Sources: techinasia.com, kotaku.com, engadget.com, cgiclinic.com)

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-) (0)
Elle vaut :
La loi cendrillon en Corée du Sud
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

L'anecdoteur du 20

349anecdotes 57026points

Co-fondateur & Webmaster & Rédacteur de l'Anecdote
Le "touriste" de l'Anecdote
“Si j’étais médecin, je prescrirais des vacances à tous les patients qui considèrent que leur travail est important.” (Bertrand Russell)

Laissez un commentaire