Histoire - Géographie

L’origine du croissant : l’Autriche et pas la France

Proposé par Professeur V

A l’origine du croissant : une création d’un Autrichien inspiré du drapeau turc. Contrairement aux idées reçues, ce symbole de la patisserie française n’a pas vraiment de rapport avec la France au départ.

Un croissant est une viennoiserie. Ce dernier mot nous vient de la capitale de l’Autriche, Vienne, tout comme ce délice sucré. L’histoire du croissant est expliquée par le Dr Friedrich Kunst de Vienne dans sa publication par le Backmittelinstitut (existant en Allemagne et Autriche). Avant d’avoir sa forme actuelle, vers l’an 1000, le croissant était un petit gâteau traditionnel préparé dans les monastères appelé kipfel ou kipferl. Ce mot vient de khippel désignant l’essieu, une barre transversale en bois. Il avait une forme droite et était pointu aux deux extrémités.

origine-du-croissant-histoire-viennoiserie-autriche-france-patisserie-recette

Le croissant a pris sa forme arqué en 1683 lors du siège de Vienne par les Turcs. Les Ottomans (ancien nom des Turcs) voulaient profiter de l’obscurité de la nuit pour creuser un tunnel sous les murs de la capitale. Mais les boulangers étaient déjà levés pour préparer leur fournée. Ils ont vu les envahisseurs et ont donné l’alarme qui a permis aux Autrichiens de vaincre l’ennemi. Pour célébrer cette victoire les boulangers de Vienne ont inventé une pâtisserie en reprenant la recette du kipferl et en lui donnant la forme du croissant que l’on trouve sur le drapeau ottoman (qui encore celui de la Turquie aujourd’hui).

L’origine du croissant en France date de 1839. Cette année-là, August Zang, un ancien officier Autrichien, ouvrait à Paris, au 92 rue de Richelieu, une « Boulangerie Viennoise » dans laquelle il vendait cette viennoiserie. Le croissant ordinaire était fabriqué à l’origine avec une pâte proche de celle de la brioche, mais vers 1900 la pâte feuilletée devient de plus en plus utilisée.

Fabrication croissant : recette croissant au beurre facile :

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (1)
  • Je la garderai pour moi ;-) (0)
Elle vaut :
L’origine du croissant : l’Autriche et pas la France
5 (100%) 2 votes

Je la partage...

A propos de l'auteur

Professeur V

274anecdotes 410524points

Co-fondateur & Rédacteur de l'Anecdote.
La science infuse de l'Anecdote
"On peut dire ce qu'on veut sur les zombies, mais eux au moins ils t'aiment pour ton cerveau et non pour ton physique..."

Laissez un commentaire