Expressions - Littérature

En espèces ou en monnaie de singe ?

Les hommes ont toujours fait preuve d’imagination pour pouvoir payer une personne. Du troc au paiement par selfie, en passant par le troc, les écus et autres billets, ils ont pu ainsi acheter toute sorte de biens aux marchands. Au Moyen-Âge, certaines personnes ont fait preuve encore plus de créativité en inventant le paiement par monnaie de singe … enfin, pas tout à fait.

Payer en monnaie de singe pas à la portée de tous

Le moyen de paiement était utilisé par les montreurs de singes au XIIIème siècle comme l’a souhaité le Roi Louis IX.

Le péage du Petit-Pont à Paris

À l’époque, le point de contrôle se situe entre l’île Notre-Dame (aujourd’hui l’île Saint-Louis) au quartier Saint-Jacques (où se trouve actuellement la rue quartier Saint-Jacques). Un passage fréquenté par les marchands et parmi se trouve les montreurs de singes.

Petit-pont de Paris illustrant le paiement en monnaie de singe

Le petit-pont de Paris reconstruit en 1853

Au lieu de payer les quatre deniers (monnaie) requis, ces derniers ont fait danser leur singe pour passer gratuitement. Les autres artistes n’ayant pas de singes ont également pu passer gratuitement en effectuant un de leurs tours à la place de l’animal.

C’est de là qu’est née l’expression « payer en monnaie de singe ».

Payer en monnaie de singe de nos jours

L’expression a quelque peu devié de sens depuis le règne de Saint-Louis. En effet, payer en monnaie de singe signifie ne pas payer réellement ou en fausse monnaie, afin d’escroquer quelqu’un. Si jamais une personne vous dit cette phrase, méfiez-vous de lui !

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-) (0)
Elle vaut :
En espèces ou en monnaie de singe ?
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

Charles-Henri Du Pré

329anecdotes 36169points

Co-fondateur & Rédacteur de l'Anecdote.
Le rêveur de l'Anecdote
"Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie (Confucius)."

Laissez un commentaire