Expressions - Littérature

D’où vient l’expression « piquer un fard » ?

Le français est une langue riche avec laquelle il est aisé de jouer et trouvé de belles tournures. Si les poésies en sont le parfait exemple, certaines de nos proverbes le permettent également. Avez-vous déjà entendu parler de l’expression « piquer un fard » ?

Si ce n’est pas le cas, je vous propose d’en connaître son histoire.

Origine de « piquer un fard »

L’expression est composé de deux mots : piquer et fard. Le verbe piquer fait référence à une action réalisée brusquement, qui est aussi employé dans d’autres expressions françaises, telles que :

  • piquer au vif : vexer brutalement quelqu’un
  • piquer la curiosité : déclencher subitement l’intérêt de quelqu’un
  • pique un sprint : se précipiter soudainement vers quelqu’un

La deuxième composante de « piquer un fard » a une origine plus lointaine.

Le fard, l’ancêtre du maquillage ?

Au XIXème sicèle, le fard est utilisé pour masquer les « imperfections » d’un visage afin d’avoir une meilleure mine. Les techniques n’étant pas très évoluées à l’époque, s’appliquer du fard a le plus souvent consisté à se rosir le teint.

Signification de « piquer un fard »

Le sens de l’association du verbe piquer et du nom fard est explicite. L’expression « piquer un fard » signifie rougir brusquement, d’une pique comme lorsque les gens se sont appliqués du fard au XIXème siècle.

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-)  (0)
Elle vaut :
D’où vient l’expression « piquer un fard » ?
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

Charles-Henri Du Pré

329anecdotes 29335points

Co-fondateur & Rédacteur de l'Anecdote.
Le rêveur de l'Anecdote
"Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie (Confucius)."

Laissez un commentaire