Expressions - Littérature

Prendre le taureau par les cornes comme Héraclès

Si Héraclès, le fils de Zeus, est autant resté dans les mémoires, c’est sans doute grâce à l’accomplissement de ses 12 travaux. Un de ses travaux a été de capturer le taureau de Crète, cette aventure mythologique étant à l’origine de l’expression « prendre le taureau par les cornes ».

Le 7ème travail d’Héraclès

Minos a demandé au fils de Zeus de capturer un taureau qui sévit sur ses terres.

Le père du Minotaure ?

Afin d’accroître sa puissance maritime, le Roi de Crète s’est tourné vers Poséidon. Pour obtenir sa bénédiction, le Dieu des mers a exigé le sacrifice d’un très beau taureau qu’il a lui-même invoqué. Mais contre toute attente, Minos n’a pas accepté de sacrifier la bête et l’a caché dans un de ses troupeaux.

Les récits mythologiques divergent sur la suite de l’histoire. Mais dans la majorité des cas, Poséidon s’est vengé. Il a envouté la Reine afin qu’elle ait un enfant avec (il s’agit du Minotaure du mythe du fil d’Ariane). Il a aussi rendu fou le taureau crétois afin qu’il ravage tout sur son passage, et plus particulièrement les champs et les récoltes.

Comment Héraclès s’est-il pris pour accomplir sa tâche ?

Là encore, leurs sources divergent sur ce point. Pour certains, le héros de la mythologie grecque a reçu une aide du Roi Minos, d’autres non. Quoi qu’il en ait été, Héraclès est allé stopper ce fléau tout seul. Il l’a suivi et a attendu que l’animal relâche son attention. Cela a été le cas lorsqu’il s’est mis à router de l’herbe. Héraclès s’est alors jeté sur son dos et a empoigné ses deux cornes.

Prendre le taureau par les cornes vient d'Héraclès

Héraclès a réussi à prendre le taureau par les cornes

Le taureau a été surpris dans un premier temps mais très vite, il s’est mis à se déchainer. Mais Héraclès est parvenu à le maîtriser et à le mettre dans un filet, accomplissant ainsi le travail demandé par le Roi de Crète.

Signification de prendre le taureau par les cornes

De nos jours, le mythe du taureau crétois est resté dans notre langue. Prendre le taureau par les cornes signifie faire face à une difficulté sans chercher à l’éviter, comme cela a été le cas d’Héraclès lorsqu’il a accompli son 7ème travail.

Le 6ème travail ?

Cette tâche est aussi considérée comme le 6ème travail d’Héraclès puisque le nettoyage des écuries d’Augias n’a pas été validé par le Roi d’Élis.

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-)  (0)
Elle vaut :
Prendre le taureau par les cornes comme Héraclès
4 (80%) 1 vote

Je la partage...

A propos de l'auteur

Charles-Henri Du Pré

329anecdotes 29171points

Co-fondateur & Rédacteur de l'Anecdote.
Le rêveur de l'Anecdote
"Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie (Confucius)."

Laissez un commentaire