Expressions - Littérature

Prendre ses jambes à son cou définition et origine

Proposé par Professeur V

Prendre ses jambes à son cou est couramment utilisée, mais en connaissez vous le sens exact et son origine ? Explications :

Prendre ses jambes à son cou définition

Prendre ses jambes à son cou est une expression qui signifie s’enfuir à toute vitesse, en courant.

Prendre ses jambes à son cou origine

L’expression « prendre ses jambes à son cou » était à l’origine « prendre ses jambes sur son col ». Elle est né lors de la fin du XVIIe siècle. A l’époque elle voulait simplement dire plier bagage, partir en déplacement. Ce ne sera qu’un siècle après que le col se transforma en cou et que la notion de vitesse apparu.

Une autre explication de l’origine est que l’on appelait les jambes « les quilles » et vice versa. Lorsqu’une partie était terminée, on emmenait ces jambes ou quilles dans un sac sur son dos.

Plusieurs pays comme l’Angleterre ou l’Allemagne ont des expressions similaires, car quand on court, les jambes se lèvent vers le haut du corps et donc en direction du cou.

prendre-ses-jambes-à-son-cou-définition-origine

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-) (2)
Elle vaut :
Prendre ses jambes à son cou définition et origine
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

Professeur V

274anecdotes 417860points

Co-fondateur & Rédacteur de l'Anecdote.
La science infuse de l'Anecdote
"On peut dire ce qu'on veut sur les zombies, mais eux au moins ils t'aiment pour ton cerveau et non pour ton physique..."

Laissez un commentaire