Expressions - Littérature

Origine de l’expression « qui dort dîne » ?

Les origines de certains de nos proverbes demeurent nébuleuses. Je pense notamment à l’expression française mystère et boule de gomme, peigner la girafe, fier comme Artaban ou encore qui dort dîne. Pour la dernière expression, il s’agirait soit d’un héritage de l’Antiquité, soit d’un héritage du Moyen-Âge.

De Ménandre aux auberges

Selon le linguistique Alain Rey, qui dort dîne aurait été inventé par le dramaturge grec Ménandre au IVème siècle avant J-C. Un proverbe similaire a été retrouvé dans une de ses œuvres dont il ne reste plus que des fragments.

Le sommeil nourrit celui qui n’a pas de quoi manger.

Une expression dont le sens et la tournure sont proches de celle que nous connaissons. Pour autant, il ne s’agit pas de la seule explication de l’origine du proverbe.

Une auberge illustrant qui dort dîne

Elle ferait référence aux nombreux voyageurs du Moyen-Âge. À l’époque, les trajets sont longs, si bien que les voyageurs se sont arrêtés fréquemment dans les auberges afin d’y passer la nuit. Or, pour prendre une chambre, les aubergistes les ont obligés à prendre également un repas le soir (l’information était même inscrite sur les murs et les panneaux de l’auberge !). D’où l’expression « qui dort dîne ».

Quel est le sens de « qui dort dîne » ?

Introduite dans le langage courant au XVIIIème, qui dort dîne est employé pour signifier que le sommeil permet d’oublier la faim. Un sens qui se rapproche davantage à l’explication d’Alain Rey que celle venant du Moyen-Âge. Mais sans doute que le comportement des aubergistes a inspiré le proverbe.

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-) (0)
Elle vaut :
Origine de l’expression « qui dort dîne » ?
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

Charles-Henri Du Pré

329anecdotes 33393points

Co-fondateur & Rédacteur de l'Anecdote.
Le rêveur de l'Anecdote
"Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie (Confucius)."

Laissez un commentaire