Expressions - Littérature

L’origine de l’expression « se faire appeler Arthur »

Soldats allemands pendant l'occupation

L’armée française ne nous a pas seulement laissé en héritage le pays que nous connaissons. Elle nous a aussi laissé un certain nombre de mots, d’expressions militaires que nous utilisons plus ou moins dans la vie de tous les jours, comme avoir quelqu’un dans le collimateur, battre la chamade, cueillir des lauriers ou encore se faire appeler Arthur.

L’origine de la dernière expression est incertaine. Elle nous viendrait du temps de l’occupation de la France par l’Allemagne.

Se faire appeler Arthur pendant la WWII

Pendant la 2ème Guerre Mondiale, les allemands ont instauré un couvre-feu à 20 heures. Après cette heure, les français n’ont plus eu le droit de circuler afin d’éviter de donner des indications à l’aviation des Alliés, les soldats ennemies effectuant des rondes pour les empêcher de le faire.

Acht Uhr !

Mais certaines personnes (des résistants ?) sont quand même allées à l’encontre du couvre-feu. Ils ont alors été interpellés avec les mots « Acht Uhr ! » par les allemands, les mots voulant dire 8 heures dans la langue de Goethe. Les troupes leurs ont ainsi rappelé l’heure du couvre-feu. Après la libéralisation de la France, le « Acht Uhr ! » s’est transformé en « Arthur », les mots étant proche phonétiquement.

Se faire appeler Arthur de nos jours

L’expression a reprise par les parents lorsqu’ils parlent parfois à leurs enfants, se faire appeler Arthur signifiant se faire gronder, réprimander. Comme cela a été le cas des français lorsqu’ils se sont promenés dans les rues après 8 heures du soir pendant l’occupation de l’Allemagne.

Cette petit-fille n'a pas aimé se faire appeler Arthur.

Cette petit-fille n’a pas aimé se faire appeler Arthur.

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-) (0)
Elle vaut :
L’origine de l’expression « se faire appeler Arthur »
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

Charles-Henri Du Pré

329anecdotes 32744points

Co-fondateur & Rédacteur de l'Anecdote.
Le rêveur de l'Anecdote
"Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie (Confucius)."

Laissez un commentaire