Expressions - Littérature

Sonner l’hallali, de la chasse à la victoire

L’ancien français continue d’être présent dans notre langue, notamment à travers de proverbes et de citations comme c’est le cas des expressions « à celui qui sait attendre, tout vient à temps », « à coeur vaillant rien d’impossible », « aide-toi, le Ciel t’aidera. » ou encore « sonner l’hallali ». La provenance de la dernière expression est incertaine mais une explication tiendrait la corde.

L’origine de sonner l’hallali

L’expression nous viendrait du XVIIIème siècle, une époque où la chasse est le hobby d’une certaine partie de la population. Le but de ce passe-temps étant de poursuivre des animaux afin de les tuer, les chasseurs étaient de chiens pour flairer leur proie. À chaque fois qu’ils réussirent à en abattre une, ils hurlaient un cri de victoire : « Hallali ! », le mot étant basé sur l’ancien français :

  • « Haler » : exciter les chiens
  • « A li  » : à lui

Puis le terme est resté plusieurs années. C’est au milieu du XIXème siècle que le terme a été associé au verbe sonner et repris dans la littérature.

Les circonstances étaient réunies pour sonner l’hallali contre les avant-gardes (Christophe Prochasson, Au nom de la patrie, 1996).

Signification de sonner l’hallali

L’expression conserve son sens originel. Sonner l’hallali signifie proclamer la victoire ou annoncer la défaite, comme cela a été le cas des chasseurs ayant abattu leurs gibiers.

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-)  (0)
Elle vaut :
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

Charles-Henri Du Pré

327anecdotes 18414points

Co-fondateur & Rédacteur de l'Anecdote.
Le rêveur de l'Anecdote
"Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie (Confucius)."

Laissez un commentaire