Folklore - Croyances

Une tradition étonnante : se couper les doigts volontairement

Proposé par Professeur V

Doigt coupé délibérément : c’est une tradition de la tribu Dani de la vallée de Baliem en Papouasie occidentale, en Nouvelle-Guinée. Afin d’afficher leur douleur lors des cérémonies funéraires, les membres de cette tribu se coupent leurs doigts. S’amputer est pour eux une preuve d’amour envers l’être cher perdu. Quand une personne décède dans la tribu Dani, les proches se coupent un doigt de la main et l’enterre avec le cadavre comme un symbole d’amour. Le doigt coupé représente le corps et l’âme qui vivront toujours avec le proche.

Pour se couper un doigt ces autochtones attachent une corde serrée autour de la moitié supérieure de leur doigt pendant 30 minutes, ce qui leur permet de l’engourdir pour une coupe indolore. C’est souvent un membre de la famille, un frère ou un proche parent, qui coupe le doigt. Après l’ablation, les plaies ouvertes sont cautérisées pour prévenir les saignements.

doigt-coupé-tribu-dani-ndani

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (6)
  • Je la garderai pour moi ;-)  (2)
Elle vaut :
Une tradition étonnante : se couper les doigts volontairement
3.7 (73.33%) 3 votes

Je la partage...

A propos de l'auteur

Professeur V

274anecdotes 398578points

Co-fondateur & Rédacteur de l'Anecdote.
La science infuse de l'Anecdote
"On peut dire ce qu'on veut sur les zombies, mais eux au moins ils t'aiment pour ton cerveau et non pour ton physique..."

Laissez un commentaire