Expressions - Littérature

Le centaure Nessus dans la mythologie grecque

Nessus (ou parfois Nessos) fait partie des nombreux êtres vivants des mythes grecs, au même titre des chimères, des cyclopes et autres minotaures. En effet, le centaure est une des créatures les plus connues de la mythologie car il est à l’origine, certes indirect, de la mort d’Héraclès, le fils de Zeus. Sa légende a aussi donné naissance à l’expression de la tunique de Nessus.

Le mythe de Nessus

Nessus est un des derniers survivants centaures lorsqu’il rencontre Héraclès, ses compatriotes étant la plupart mort lors de la guerre les opposant aux Lapithes. Leur rencontre a lieu sur les bords du fleuve Événos, où le centaure se fait payer pour faire passer les personnes entre les deux côtés du fleuve. Ce jour-là, le fils de Zeus est accompagné de sa femme, Déjanire.

Mort, manipulation et suicide

Nessus est tout de suite attiré par Déjanire. Pour assouvir ses désirs, il propose à Héraclès de traverser la rive à la nage tandis qu’il le suivra avec sa femme sur son dos (les centaures étant mi-homme, mi-cheval). Ce que le fils de Zeus accepte tout en restant soupçonneux. Alors que ce dernier traverse le fleuve Événos, il entend les cris de Déjanire, que tente d’abuser le centaure. Héraclès lui tire alors une flèche enduite du poison de de Lerne en plein poitrine.

Illustration représentant la tunique de Nessus

Nessus tentant d’enlever Dejanire

Nessus parvient tout de même à retirer la flèche et ne meurt pas sur le coup. Il a le temps de préparer sa vengeance.

[Il] remet à celle qu’il voulait enlever sa tunique teinte d’un sang fumant encore, comme pour rallumer ranimer l’amour de son époux.

Bien sûr, cette promesse est fausse mais Déjanire a quand même cru les mots du centaure. Quelques années plus tard, son mari tombe amoureux d’Iole, la fille du roi d’Œchalie. Pour que le cœur d’Héraclès lui revienne, elle lui offre la tunique de Nessus. Mais contrairement à ses désirs, la tunique de Nessus brûle la peau de son mari.

Comprenant sa naïveté et son erreur, Déjanire se suicide. Le fils de Zeus se donne également la mort, ne pouvant plus supporter la douleur. Il demande qu’on le brûle sur un bûcher au mont Œta.

Ainsi s’est accomplie la vengeance de Nessus.

Une autre version de la mort d’Héraclès

Certains écrits nous racontent une histoire légèrement différente, notamment lors de la mort de Nessus. Ce n’est pas le centaure qui lui donne la tunique mais c’est Déjanire qui la prend en même temps que le sang empoisonné qu’elle décide de conserver. Quelques années après et toujours à cause de l’infidélité de son mari, elle lui offre la tunique de Nessus imbibée du sang du centaure.

La tunique reste fatale pour Héraclès, qui finit toujours immoler au mont Œta. Mais dans cette version, c’est Déjanire qui se venge et non le centaure.

Signification de la tunique de Nessus

Quel que soit la version, le mythe conserve le même sens, tout comme l’expression associée. La tunique de Nessus désigne un cadeau empoisonné, comme l’a donné Déjanire de manière consciente ou non.

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-)  (0)
Elle vaut :
Le centaure Nessus dans la mythologie grecque
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

Charles-Henri Du Pré

329anecdotes 26708points

Co-fondateur & Rédacteur de l'Anecdote.
Le rêveur de l'Anecdote
"Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie (Confucius)."

Laissez un commentaire