Animaux

Un homme a failli mourir à cause d’un baiser à un serpent

Proposé par L'anecdoteur du 20

En Floride, un homme Ron Reinold échappe à la mort après avoir eu l’imprudence de vouloir donner un bisou à un serpent à sonnet.

Pour un baiser avec un serpent pour frimer ?

Cette histoire débute par la découverte du fameux serpent par Charles Goff le voisin de Ron Reinold un jour de mai 2017. Charles trouva un serpent venimeux. Ne savant pas quoi faire de lui, il l’enferma dans un réservoir.

Le lendemain, son voisin Ron et quelques autres personnes étaient allés exploré le réservoir.

Le matin suivant avant que je me lève, ils étaient déjà en train de jouer avec le serpent. Un de garçon a dit « je vais te d’embrasser avec ma bouche ». Vous savez Ron agissait tout simplement comme un fou. Je suppose qu’il a dit qu’il pourrait embrasser le diable et s’en sortir, mais évidemment il ne l’a pas fait.
Charles Goff

Ron Reinold reçut la mesure du serpent à sonnet sur la langue. Il fut emmené par hélicoptère à l’hôpital. Pour le soigner, on le mit dans un coma artificiel. Il se réveilla au bout de quelques. Il est depuis en convalescence.

5 millions de morsures chaque année

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, il y aurait 5 millions de morsures chaque année. Parmi ces morsures, 4000 000 auraient des conséquences désastreuses. 300 000 morsures donneraient des handicaps permanents. Les morsures de serpents font 100 000 victimes chaque année.

Attention si vous vous faites mordre par une vipère, sachez que le sérum le Viperfab n’est plus disponible en France, son réapprovisionnement est prévu pour 2019.

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-) (2)
Elle vaut :
Un homme a failli mourir à cause d’un baiser à un serpent
5 (100%) 2 votes

Je la partage...

A propos de l'auteur

L'anecdoteur du 20

299anecdotes 49325points

Co-fondateur & Webmaster & Rédacteur de l'Anecdote
Le "touriste" de l'Anecdote
“Si j’étais médecin, je prescrirais des vacances à tous les patients qui considèrent que leur travail est important.” (Bertrand Russell)

Laissez un commentaire