Sciences

Undercover Colors : le vernis qui détecte les drogues

Proposé par O-Ren Ishii

Quatre étudiants à l’Université de Caroline du Nord, Ankesh Madan, Stephen Gray, Tasso Von Windheim, et Tyler Confrey-Maloney, ont mis au point un vernis à ongles qui pourrait détecter la présence de certaines drogues fréquemment utilisées lors d’agressions sexuelles comme le Rohypnol, le GHB et ou le Xanax.

Undercover Colors : lutter contre les agressions en combinant chimie et cosmétiques

Le principe est simple : le vernis s’applique comme un vernis à ongles classique mais celui-ci change de couleur lorsqu’il rentre en contact avec certaines drogues. Toujours au stade de développement, c’est sous le nom « Undercover Colors » que le vernis à ongles sera commercialisé.

Alors que les drogues du viol sont souvent utilisés pour faciliter les agressions sexuelles […] Notre objectif est d’inventer des technologies permettant aux femmes de se protéger contre ce crime odieux.

L’équipe d’Undercover Colors

Aux Etats-Unis, on recense une agression sexuelle toutes les 2 minutes, le vernis à ongles apparaît donc comme une solution préventive efficace mais le produit fait polémique et reçoit un accueil plutôt mitigé dans les médias.

Certains louent les efforts en matière de prévention des agressions sexuelles sur les campus américains alors que d’autres jugent le produit peu efficace, pour eux il serait préférable de mettre en place des programmes d’éducation afin de régler le fond du problème à sa source.

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (0)
  • Je la garderai pour moi ;-) (0)
Elle vaut :
Undercover Colors : le vernis qui détecte les drogues
Notez cette anecdote

Je la partage...

A propos de l'auteur

O-Ren Ishii

116anecdotes 48182points

Co-fondatrice & Rédactrice de l'Anecdote.
La reine (autoproclamée) de l'Anecdote
"L’égoïste, c’est quelqu’un qui ne pense pas à moi !"

Laissez un commentaire