Sciences

Bientôt une ville roulante ?

C’est le projet qu’a imaginé un étudiant espagnol en architecture lors de son travail de fin d’études à l’ETSAM (École technique Supérieure d’Architecture de Madrid). Manuel Dominguez, alors âgé de 35 ans, a imaginé une ville capable de se déplacer afin d’échapper, par exemple, aux désastres climatiques et ses conséquences.

Entre la réalité …

Manuel en est certain : son projet peut paraître un simple rêve mais ce rêve peut devenir une réalité si jamais une personne souhaite construire sa ville roulante.

La ville roulante

Cette dernière pourrait accueillir près de 5 000 personnes, le tout évoluant dans un environnement relativement classique : des commerces, des écoles, des industries, … et même une piste d’atterrissage afin que les habitants puissent facilement quitter la ville.

La ville roulante ferait près de 400 000 tonnes.

Et la fiction …

Si le projet peut paraître réalisable, de nombreuses questions sont restées en suspens lors de la présentation de la ville roulante : comment la ville va-t-elle produire de l’énergie pour bien fonctionner ? Et surtout, quels sols pourra supporter cette importante infrastructure ?

Car si la construction de la ville pourrait être réalisable (2 ans de construction pour un coût équivalent aux constructions les plus chères au monde selon Manuel Dominguez), la ville mobile reste dépendante du sol sur lequel elle souhaite se déplacer.

Pour l’architecte, la ville répondrait parfaitement aux endroits désertiques : les déserts supporteraient aisément les 400 000 tonnes mais si ces endroits sont les seuls endroits où elle peut se déplacer, la ville roulante ne restera qu’un projet fou d’un rêveur espagnol. À moins que …

Cette anecdote...

  • Je la raconterai (1)
  • Je la garderai pour moi ;-)  (0)
Elle vaut :
Bientôt une ville roulante ?
3 (60%) 1 vote

Je la partage...

A propos de l'auteur

Charles-Henri Du Pré

329anecdotes 29335points

Co-fondateur & Rédacteur de l'Anecdote.
Le rêveur de l'Anecdote
"Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie (Confucius)."

Laissez un commentaire